Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

MESSE DE RENTRÉE PAROISSIALE

9 octobre 2017

A la suite de la bénédiction de la Maison Paroissiale St Vincent par Mgr Ballot le matin, l’après-midi de ce samedi 7 octobre était consacrée à la rentrée paroissiale.

Les paroissiens de tous âges étaient réunis à 15h30 dans l’église de Challes-les Eaux pour participer à l’après-midi de rentrée marquant le début d’une nouvelle année liturgique.

Reprenant les deux noms de notre paroisse, le Père Pichon indiquait que si notre paroisse  doit être « Marie », il faut aussi des « Marthe » pour l’organiser, la faire vivre. Et de donner le chiffre de 140 qui correspond aux bénévoles de la paroisse, tous indispensables,  chacun dans sa spécialité, pour faire face aux nombreuses missions paroissiales.

Séparés en groupes, paroissiens, parents d’enfants, rejoignaient la Maison St Vincent tandis que les enfants du caté restaient dans l’église et que ceux de l’aumônerie du Nivolet s’installaient dans le presbytère.

Paroissiens, parents d’enfants et jeunes de l’Aumônerie, réfléchissaient sur les textes du jour, épitre et Évangile, avant de répondre par écrit à la question suivante : « Que souhaitez-vous pour la maison St Vincent ; qu’aimeriez-vous y faire afin que cette maison devienne un lieu accueillant qui rentre dans la mission paroissiale ? ». Pendant ce temps les enfants du caté, par petits groupes, découvraient le bâtiment de l’église, le nom et le sens de chacune de ses parties depuis le baptistère jusqu’au clocher en passant par les vitraux, le Chemin de Croix, l’autel, la sacristie, etc.

A 18h30 tous se retrouvaient à l’église pour la messe durant laquelle le père Pichon résumait les réflexions et réponses sorties des groupes sur le texte de l’épitre et de l’Évangile ; les propositions faites pour l’utilisation de la maison St Vincent devant être analysées et débattues lors d’une réunion en novembre.

Après la messe un repas partagé, réunissant près d’une centaine de personnes, réparties dans les trois salles,  qui assis en bout de table, qui à deux sur une chaise, qui debout ou encore assis par terre, montrant tel que l’avait dit le père Pichon qu’ «ainsi rassemblés nous sommes une paroisse vivante » et que « si Le Christ est la pierre d’angle, nous sommes les pierres vivantes, ceux qui vivent avec la parole de Dieu. ».

D.B

Crédit photos D. BERNARD

 

<< Go back to list