Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

« Psychothérapie de Dieu »

1 novembre 2017

’est le titre du dernier livre du célèbre psychothérapeute Boris Cyrulnik qui, bien qu’incroyant, nous dit en 300 pages comment Dieu et la Foi ont des effets positifs et bienfaisants sur l’esprit humain. J’ai lu attentivement ce livre dense, complexe, mais puisque nous sommes dans l’attente du Dieu qui viendra à Noël, je vous invite à réfléchir sur tous les bienfaits qu’on peut attendre de Lui et de la pratique de notre religion. Écoutons Boris Cyrulnik ...........

Retrouver le texte ICI

« Psychothérapie de Dieu »
 
            C’est le titre du dernier livre du célèbre psychothérapeute Boris Cyrulnik qui, bien qu’incroyant, nous dit en 300 pages comment Dieu et la Foi ont des effets positifs et bienfaisants sur l’esprit humain. J’ai lu attentivement ce livre dense, complexe, mais puisque nous sommes dans l’attente du Dieu qui viendra à Noël, je vous invite à réfléchir sur tous les bienfaits qu’on peut attendre de Lui et de la pratique de notre religion. Écoutons Boris Cyrulnik pour prendre conscience de notre chance de croire et de pratiquer :
« La religion a un effet organisateur du groupe. Elle agit sur les individus qui composent la communauté et tutorise leurs développements neurologique, affectif et psychologique… L’effet socialisateur des âmes et des scénarios rituels, la hiérarchie des valeurs qui crée un sentiment de soi moral et estimable, la merveille des œuvres d’art religieuses et de l’élan transcendantal sont mis en lumière par les religions… Les bénéfices de la religion sont incontestables… Le fait de partager les mêmes récits et de croire au même monde invisible crée un sentiment de familiarité, une appartenance sécurisante et fortifiante… Les chants, les prières, les objets de culte, les comportements synchronisés, beaux et étranges, impulsent l’élévation de l’âme… Les explications métaphysiques donnent une sensation d’élévation au-dessus des hommes, « au plus près de toi, mon Dieu ». La grandeur métaphysique survole le riquiqui du réel… La religion calme la peur de vivre. Les dieux deviennent thérapeutes lors de situations d’alerte, quand on se sent en danger, quand on est blessé par l’existence ou quand un développement fragilisant nous fait ressentir le moindre évènement comme un traumatisme. Dans tous ces cas la religion prend un effet de protection et devient facteur de résilience quand, après le malheur, le blessé cherche à  reprendre vie. En ce sens, la religiosité est un précieux facteur de santé mentale… »
Vie communautaire , socialisation des âmes, hiérarchie de valeurs, sentiment de soi moral et estimable, merveille des œuvres d’art religieuses, élan transcendantal, appartenance sécurisante et fortifiante, élévation de l’âme, facteur de résilience et de santé mentale, etc…, Boris Cyrulnik met ses mots sur ce que la foi en Dieu nous apporte, nous pourrions en mettre d’autres et allonger la liste… Pendant tout ce temps de l’Avent, osons attendre avec un cœur ouvert tous ces bienfaits dont veut nous combler celui qui vient s’incarner dans « le riquiqui du réel » pour le transformer en élévation de l’homme vers Dieu.
Père René PICHON
Boris Cyrulnik, né le 26 juillet 1937 à Bordeaux, est un neuro-psychiatre français.
Ancien animateur d'un groupe de recherche en éthologie clinique au centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne-sur-Mer et directeur d'enseignement du diplôme universitaire (DU) « Clinique de l'attachement et des systèmes familiaux1 » à l'université du Sud-Toulon-Var, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir vulgarisé le concept de « résilience » (renaître de sa souffrance) qu'il a tiré des écrits de John Bowlby. À la suite de ce dernier, Boris Cyrulnik voit d'abord l'éthologie comme « un carrefour de disciplines ».
 
Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD)4. Boris Cyrulnik est également un homme engagé pour la protection de la nature et des animaux. Il est un ami fidèle de Jane Goodall et membre de l'Institut Jane Goodall France (Organisation de protection de la biodiversité, d’aide au développement durable et d’éducation environnementale)    
<< Go back to list