Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Les homélies

Dimanche dela Fête de la Trinité - P. Pichon
Les textes de ce dimanche sont vraiment réconfortants. D’abord dans l’Évangile on voit que les Apôtres même en voyant de leurs yeux Jésus ressuscité et en se prosternant devant lui ont encore des doutes : « Quand ils le virent ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes… » Si dans notre foi nous avons des doutes, ne nous inquiétons donc pas, la foi et le doute vont ensemble, car celui qui ne doute en rien, celui qui est sûr de sa foi, d’avoir la vérité, toute la vérité, risque de tomber vite dans le fanatisme, de chercher à imposer sa foi et sa vérité.

Autres raisons d’être réconfortés : Dieu est proche de nous, de son peuple, il lui promet le bonheur, nous répétait la première lecture. Et dans l’Évangile il est dit, que « Jésus s’approcha d’eux », donc qu’il s’approche de nous ............
Fête du Saint Sacrement - P. Pichon
On entend souvent à l’heure actuelle cette réflexion : « Je suis croyant mais pas pratiquant ! »
Qu’est-ce qu’un croyant pratiquant ? C’est bien la question qu’on peut se poser après avoir entendu la première lecture de ce dimanche et notamment ces deux phrases prononcées par le Peuple de Dieu : « Toutes ces paroles que le Seigneur a dites, nous les mettrons en pratique ! » et un peu plus loin : « Tout ce que le Seigneur a dit, nous le mettrons en pratique ! »
Mettre en pratique, pratiquer, être un pratiquant, c’est d’après les textes d’aujourd’hui au moins quatre choses : pratiquer la liturgie et notamment l’eucharistie ; pratiquer une morale, aujourd’hui on dit plutôt : ‘une éthique’ ; pratiquer une spiritualité ..........
10e dim. du T.O.
Aujourd’hui je retiens surtout cette parole de Paul : « Même si en nous l’homme extérieur s’en va vers sa ruine, l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour. »
Faisons-nous le choix de l’homme extérieur au lieu de l’homme intérieur ?
Notre société moderne nous pousse à faire le choix de l’homme extérieur, de l’apparence, du look, de l’image : il faut donner une bonne image de nous, une image de la beauté, de la richesse, de la santé, de la forme, de la réussite sociale. Voilà ceux qu’on admire aujourd’hui et qu’on cherche tous plus ou moins à imiter : ceux qui sont beaux, forts, riches, en forme ! Or tout cela est vite emporté, s’en va vite en ruines avec l’âge, les échecs et bien sûr la mort : tout cela n’est donc que du vent ! Ne soyons donc pas de ces hommes extérieurs qui se confondent avec ces illusions de bonheur de notre monde, construisons, fortifions, renouvelons en nous l’homme intérieur mais comment ?
11e dimanche du T.O. Père René Pichon
L’Évangile de ce dimanche répond bien à la question que nous nous posons tous régulièrement : « tout ce que j’ai fait, à quoi ça a servi ? J’ai travaillé, j’ai beaucoup donné, j’ai beaucoup semé mais quels sont mes résultats, quelle est ma récolte ? Tout ce que j’ai semé, est-ce que ça a poussé et grandi ? »
La réponse de l’Évanle est claire et nette : Oui, ça pousse et ça grandit dit Jésus qui nous dit : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit… d’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille puisque le temps de la moisson est arrivé… »
Donc confiance et même espérance, grande espérance : non seulement ce qu’on a semé finira par pousser mais par grandir au-delà de ce qu’on espère : « Le règne de Dieu… est comme une graine de moutarde, quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères… »
Archives 2016
 
Archives 2017
 
Archives 2018
Retrouver les homélies de l'année dans cette page.