Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Histoire de l'ordre des soeurs rédemptoristines

Qui sommes nous ?

La fondation de l'ordre

 

L'Ordre du Très-Saint-Rédempteur a été fondé le jour de la Pentecôte, le 13 mai 1731, à Scala, dans le Royaume de Naples, sous l'influence de la Vénérable Mère Marie Céleste CrostarosaMère Marie Céleste Crostarosa

 

 

qui en rédigea les Règles, et à qui l’on peut, à bon droit, donner le titre de fondatrice, et sous la direction de Monseigneur Thomas Falcoia, évêque de Castellamare, avec la collaboration décisive de saint Alphonse de Liguori.

 

 

 

 la situation des Rédemptoristines au XXème siècle

Dans la seconde moitié du 20e siècle, l'Ordre a atteint le nombre maximum des Fondations nouvelles, il s'est répandu  sur tous les continents : l'Argentine et le Japon (1949), Etats-Unis (1957), Burkina Faso (anciennement Haute-Volta, 1963), l'Australie (1965 ), le Venezuela et le Pérou (1976), Haïti (1976) et aux Philippines (1980).

Bien qu'à la fin du 20e siècle en Europe occidentale a été noté un manque de nouvelles vocations et certains monastères ont dû être fermés. En Amérique latine et Europe de l'Est après la chute du communisme, toutefois il était enregistré une croissance des vocations. Dans cette période se leva nouvelle monastères Rédemptoristines en Colombie (1987), la Pologne (1989), l'Afrique du Sud (1991), le Mexique (1992).

Vers 1990, il y eut une baisse rapide des vocations dans le monde. L'espoir pour l'Ordre semblait être en Asie et en Europe de l'est. Depuis 2005, il y a beaucoup de nouvelles vocations en Irlande.

Il y a maintenant de nouvelles vocations dans les nouvelles fondations au Kazakhstan (2001), en Slovaquie : de rite gréco-catholique (2002) et de rite catholique romain (2005), et la nouvelle fondation en Thaïlande (2011).

 soeurs rédemptoristines à Rome

Délégation des Rédemptoristines lors de leur assemblée à Rome

notre site officiel : ici